The browser you're using is out of date.
To achieve better experience while using our website update your browser.
Actualités Ski Republic

Choisir ses vêtements de ski

Conseils
23 déc. 2010
Choisir ses vêtements de ski

« Allons-y de bas en haut, en commençant par les chaussettes. Une seule paire (jamais deux !), mais de bonne qualité, en acrylique plutôt qu’en laine, et surtout pas en coton, qui retiendrait l’humidité. Prenez la bonne taille pour éviter les plis qui génèreraient une impression de froid. Certaines sont tissées avec du fil d’or qui dégage de la chaleur. Idéal pour les frileux, mais elles coûtent le double d’une chaussette traditionnelle - qu’on trouve autour de 20-25€.

Les combinaisons de ski sont moins pratiques et moins polyvalentes que les ensembles. Mais c’est à vous de voir. Optez pour des vêtements « 2 en 1 », c’est à dire avec une doublure amovible. C’est surtout vrai pour la veste, mais possible aussi pour le pantalon. La couche extérieure sera imperméable (gore-tex ou un équivalent déperlant), y compris s’il s’agit d’une doudoune en duvet d’oie (on n’a pas fait mieux). Attention les vêtements déperlants supportent mal le lavage. Certains pressings peuvent refaire le traitement ou des bombes existent dans le commerce. Pour la couche intérieure de la veste, il faudra du chaud : polaire ou primaloft, une nouvelle matière très douce. Comptez 200€ pour une combinaison, et 300 à 400 € pour un ensemble de qualité.

Sous la veste (et sous le pantalon si vous craignez le froid), on enfile un sous-vêtement isolant mais respirant. Le nec plus ultra, c’est de la laine mérinos, mais l’acrylique est très bien aussi. Entre 20 et 50 €.

Pour les gants, toujours le « 2 en 1 » qui laisse une couche d’air isolante du froid. Extérieur imperméable et intérieur très chaud, toujours le primaloft. On peut mettre des sous-gants en soie si l’on a les mimines sensibles. Dans ce cas, les moufles sont plus adaptées. Comptez 90 €.

Pour le bonnet, c’est d’abord une affaire d’esthétique. Mais, plus que d’avoir chaud, votre tête a besoin d’être protégée. Les accidents – surtout des percussions – se multiplient en station, et le port du casque, adoptés par les skieurs venus du Nord et certains moniteurs, n’est plus réservé aux enfants. De plus en plus d’adultes en portent, et ils ont bien raison. On en trouve à partir de 65 €.

Il ne vous manque plus que des lunettes, avec des verres solaires catégorie 3 minimum, et un masque avec écran clair pour le mauvais temps. Entre 50 et 100 €, voire plus.

On ne va pas faire le compte, mais s’équiper pour le ski demande un budget conséquent. Pas de panique, on trouve d’excellents équipements dans des marques abordables. A vous d’être plus vigilants sur la qualité lors de l’achat, et moins exigeants sur l’esthétique… et l’étiquette ! Et si vous ne pouvez pas vous passer de la réassurance d’une marque connue, attendez les soldes de fin de saison (mi-avril) pour vous équiper… pour la prochaine ! »